logo porcheres transparent

 
diaporama

     

                                                                    

   Site officiel de la commune de Porchères   (Gironde)

Gustave DurandUn peintre né à Porchères : Gustave DURAND (1863-1938)


Jean DURAND, dit Gustave est né à Porchères le 14 janvier 1863, fils de Jean DURAND, épicier, et de Catherine NAUD, couturière qui habitaient au bourg.

Il fut un des meilleurs peintres régionaux de son époque. Elève de l’école municipale des beaux-arts de Bordeaux et de Antonio de la Gandara, dont il fut un des disciples préférés, il garda de ce maître l’élégance, le souci de la noblesse dans la composition et une aptitude particulière pour le portrait. Il excellait néanmoins dans tous les genres : paysages, fleurs, voire même l’allégorie. Quelques-unes de ses natures mortes sont célèbres dans notre région, alors qu’à Paris on appréciait surtout ses nus. Fidèle exposant d’abord aux Artistes français, puis au salon de la Société Nationale des Beaux-arts à Paris où il fut représenté de 1929 à sa mort, il ne quittait guère Bordeaux, et y occupa une place marquante dans la vie artistique.

Président de l’Atelier durant de longues années, il s’était efforcé de lui donner le caractère d’un salon de professionnels. Gustave Durand animait tous les vernissages de cette société, où l’on pouvait y reconnaître sa curieuse silhouette, mélange d’hidalgo et de mousquetaire.

Aimant passionnément son métier, dont il connaissait toutes les ressources, il ne dédaignait pas les audaces de la technique et accrochait ses toiles chaque année, à la cimaise du Salon des Indépendants. Sa Femme au miroirPeinture de G Durand, exposée en 1924, eut les honneurs de la Nationale ; sa Femme aux mimosas n’obtint pas moins les éloges de la critique parisienne, comme, en 1934, sa Maternité. Signalons encore l’Homme à la toque noire, un portrait de paysan intitulé le bourru (Musée des Beaux-arts de Bordeaux).

Son Buste de femme (achat de la ville de Bordeaux, 1930), un Tableau à Libourne (1900), sont entrés au Musée de Bordeaux.

Il est mort à Bordeaux le 9 mai 1938 et fut inhumé au cimetière de la chartreuse, dans un tombeau collectif avec près de 120 autres artistes : le tombeau des artistes lyriques. Edifié en 1859 grâce à la philanthropie d’un luthier bordelais : Jean Lauriol, ce tombeau représente un sarcophage orné d’un ange par Jean Sporrer.

Plusieurs rétrospectives des œuvres de Gustave Durand ont été faites notamment en 1938, 1947, 1956, et ont fait revivre le talent de ce peintre plein de verve et de vigueur.

Sources :   GUERIN Jean et Bernard, Des hommes et des activités autour d’un demi siècle, Delmas, 1957. Article de Jacques de Wissant (La petite Gironde mai 1938) et d’Eugène Soubeyre (La Petite  revue, juillet 1938). Etat civil de Porchères.

Peinture2 de G Durand


Cote :

Répertorié chez ArtPrice et FindArt.
Cote Akoun : 900 euros (format 65cm x 50cm, taille 15 P.) – cote stable.
Record : « Lion, la nuit » (35cm x 49cm), aquarelle-gouache, vendu 9.900 euros, en 1998 en France.
 


Adjudications :

                        Peinture3 de G Durand                                                Peinture4 de G Durand               

  • « Nu aux rochers rouges » (110cm x 81cm), signé, daté de 1928, vendu 2.800 euros le 18 juin 2004, à Paris (France, Piasa).
  • « Portrait de la nièce de l’artiste » (41cm x 32cm), signé en bas à droite, vendu 3.200 euros en 2004.
  • « Nature morte au Melon » (53cm x 64cm), signé en bas à gauche, vendu 2.450 euros en 2004.
  • « Nu » (136cm x 85cm), signé en bas à gauche, vendu 4.600 euros, le 17 juin 2001, à Limoges (France, Galateau).
  • « Lion, la nuit » (35cm x 49cm), signé, aquarelle-gouache, vendu 9.900 euros, en 1998 en France.
  • « Buste de femme, un sein nu » (61cm x 47cm), signé et date en bas à gauche, créé en 1917, vendu 1.200 euros, le 29 avril 1992, à Köbenhavn (Danemark, Bruun Rasmussen).

 

Précédent   Haut de page  Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

David REDON

Porchere 021

Mairie de Porchères 37 Place Paul et Pierre Barrau 33660 PORCHERES Tel 05.57.49.61.52  Contactez nous par mail : mairie@porcheres.fr

Identifiez-vous  pour accéder à la partie privée du site ou le modifier  -   Mentions légales

Déconnexion.